Une plateforme numérique à destination des géo-historiens

Le 26 juin 2014, dès 10h, à l’Institut des Sciences de l’Homme de Lyon, se tient l’assemblée annuelle du projet SyMoGIH.

Cet écosystème a été mis en œuvre par le pôle Histoire Numérique du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes – (LARHRA, UMR-5190). Afin de présenter le plus largement possible les outils développés, cette assemblée est ouverte.

L’équipe responsable du projet a mis en place une plateforme numérique permettant aux chercheurs individuels comme aux groupes de recherches, qu’ils relèvent ou non du LARHRA, de disposer d’un environnement de travail optimal pour réaliser chaque étapes du traitement de la documentation géohistorique.

Programme et informations disponibles sur le carnet du Pôle histoire numérique à l’adresse suivante : http://lpm.hypotheses.org/253

THATCamp Lyon 2014 : les propositions sont ouvertes !

L’un des principaux attraits – et ce qui fait toute la richesse – d’un THATCamp est l’organisation collective du programme par les participants.

Non seulement les participants choisissent les thématiques qu »ils souhaiteraient voir discuter, fournissent matière à discussion, mais sont encore à l’origine des propositions d’atelier.

Futurs participants vous êtes donc cordialement conviés à suggérer, détailler, argumenter, toute proposition d’atelier qu’il vous agréerait de voir aborder au cours du THATCamp. Nulle restriction ici. L’imagination est libre. Le public seul jugera du bienfondé du sujet, et votera en conséquence le jour de l’ouverture. Surprenez-nous, intéressez-nous, exprimez-vous !

Pour faire part de vos propositions, inscrivez-vous au barcamp (si ce n’est déjà fait : ici), et ajoutez vos idées ICI

Des suggestions de dernière minute seront évidemment bienvenues, mais mieux vaut informer au plutôt les autres participants et démontrer au mieux l’originalité et/ou l’intérêt,  de vos idées.

 
Nota Bene : l’atelier découverte du vieux Lyon et de
ses réjouissances culinaires n’est pas prévu dans la
programmation, mais rien n’interdit d’organiser
une contre-programmation après 19h…