Séminaire Université Paris 7 / Università degli studi di Bologna

Dans le cadre du cursus intégré franco-italien et en partenariat avec la jeune revue Diacronie est organisé, lundi prochain 21 janvier à l’Université Paris 7, un séminaire consacré à l’initiation des étudiants de master aux humanités numériques. Le séminaire s’appuie sur le dernier numéro de Diacronie consacré à la question (voir sommaire ici) et vise à présenter les principaux chantiers et démarches (bases de données bibliographiques ; travail collaboratif en ligne ; blogging scientifique ; renouvellement plus large des méthodes d’investigation des historiens dans un domaine où elles sont encore peu utilisées, l’histoire politique.

Digital history. L’histoire à l’ère du numérique  : approches, méthodes et outils de travail

Première journée : 21 janvier 2013, Université Paris Diderot, 9h-18h, salle 115. Bâtiment Olympe de Gouges – 55, rue Albert Einstein, 75013, métro ligne 14 François Mitterrand ou T3 Avenue de France

Programme

9h-9h15 : Manuela Martini : Présentation de la journée

9h15-9h45: Elisa Grandi (Université Paris Diderot/Université de Bologne) et Deborah Paci (Université de Padoue/Université Sophia
Antipolis) : « Digital history. L’histoire à l’ère du numérique », présentation numéro spécial de la revue en ligne Diacronie.

Matinée: De l’utilité d’un logiciel libre : formation au logiciel Zotero

9h45-11h : Atelier sur Zotero (Émilien Ruiz, EHESS)

11h-11h15 : Pause-Café

11h15-13h : Atelier sur Zotero (Émilien Ruiz, EHESS)

13h-14h15 : Pause Déjeuneur

Après-midi: Digital Humanities et histoire. Quoi de neuf ? (Modératrice : Elisa Grandi)

14h15-15h15 : Franziska Heimburger (EHESS): Présentation de la ressource numérique “New collaborative bibliography of First World War
Studies”

15h15-16h15 : Emilien Ruiz (EHESS): Chercher, enseigner, bloguer: une expérience de doctorant en histoire à l’ère numérique

16h15-16h30 : Pause-Café

16h30-17h30 : Pierre-Marie Delpu (Paris 1): Bases de données et études de réseaux: quelques réflexions sur l’usage des Digital Humanities en
histoire politique

17h30-18h : Discussion générale et clôture de la journée

D’autres séances sont envisagées, la prochaine devrait se tenir à Bologne au mois de février.


Publié par

Pierre-Marie Delpu

Agrégé d'histoire, doctorant contractuel en histoire contemporaine, Université Paris 1.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *