Une plateforme numérique à destination des géo-historiens

Le 26 juin 2014, dès 10h, à l’Institut des Sciences de l’Homme de Lyon, se tient l’assemblée annuelle du projet SyMoGIH.

Cet écosystème a été mis en œuvre par le pôle Histoire Numérique du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes – (LARHRA, UMR-5190). Afin de présenter le plus largement possible les outils développés, cette assemblée est ouverte.

L’équipe responsable du projet a mis en place une plateforme numérique permettant aux chercheurs individuels comme aux groupes de recherches, qu’ils relèvent ou non du LARHRA, de disposer d’un environnement de travail optimal pour réaliser chaque étapes du traitement de la documentation géohistorique.

Programme et informations disponibles sur le carnet du Pôle histoire numérique à l’adresse suivante : http://lpm.hypotheses.org/253


Publié par

Gabriel Garrote

Doctorant en Histoire contemporaine, je réalise une thèse sur la notabilité au 19e en mêlant approches historique, sociologique et géographique.
Longtemps impliqué dans le milieu associatif, je me suis particulièrement intéressé à la question du transfert des compétences acquises au cours du doctorat hors de la sphère universitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *