Faire part de naissance du labo junior « NHumérisme » !

bebe-buzz-grossesse-cigogneCa y est, c’est officiel : notre labo junior a été officiellement retenu par le Conseil scientifique de l’ENS au mois d’avril 2013 ! Nos activités commenceront donc tambour battant à la rentrée 2013…

Le bébé a été rebaptisé depuis la première ébauche du projet : il répond désormais au doux nom de « Nhumérisme : des humanités à l’humanisme numérique », ce qui signale une légère inflexion du projet, qui s’est affiné et affirmé depuis (pour consulter le dossier détaillé du projet, cliquer ici). Notre souci est précisément de mettre l’accent sur les valeurs, sur les enjeux éthiques, politiques et sociaux, sur la dimension culturelle voire civilisationnelle des humanités numériques, et pas simplement sur leur dimension technique voire technicienne. Nous devons essentiellement cette bifurcation à la lecture du linguiste Milad Doueihi1  – rendons à César ce qui est à César – mais aussi au bouillonnement intellectuel actuel2 autour de la question et de la place des « humanités » et de l’humanisme dans nos sociétés contemporaines, en général, et plus spécialement dans la culture et la pratique du chercheur, d’une part ; dans l’enseignement, d’autre part, dans un climat fait à la fois d’inquiétudes et d’optimisme, nourri essentiellement par l’évolution rapide et parfois difficile à suivre et maîtriser des techniques, des méthodes, des paradigmes mêmes, à l’origine de mutations des des cadres et supports « traditionnels » (conceptuels, techniques, mais aussi sociaux, politiques…) qui président à la production et diffusion des connaissances

Bref, notre labo junior existe désormais officiellement, à nous de lui donner vie et sens, alors… que l’aventure commence !

Donc RDV à la rentrée 2013 pour nos premiers ateliers et journées d’études, dont le programme vous sera bientôt délivré… d’ici là, nous continuons à publier des articles d’actualités ou de réflexions et à mener notre activité de veille…

1Milad Doueihi, Pour un humanisme numérique, Seuil, Paris 2011

2Voir notamment le numéro récent de la revue Esprit, « Repenser les humanités » décembre 2012, ou le colloque organisée à l’Université de Lausanne : « Les humanités délivrées / Humanities Unbound » les 1er – 2 octobre 2013, déjà annoncé dans un récent billet sur notre blog.


Publié par

Cécile Armand

Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (ENS) de Lyon (promotion 2006), actuellement en deuxième année de thèse à l'ENS Lyon, sous la direction de Christian Henriot (Institut d'Asie Orientale - IAO). Mon sujet porte sur la publicité en Chine du milieu du XIXe-au milieu du XXeme siècle, mais je m'intéresse à des questions historiographiques et méthodologiques plus générales ainsi qu'aux "humanités numériques".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *